Le féminin retrouvé

Insta : @stephanieguillaume_photo
Insta : @stephanieguillaume_photo

Dans un monde essentiellement régi par le masculin, les femmes ont oublié qu’elles sont une connexion puissante à la nature, à la Terre, aux saisons... et bien sûr à la Lune. Il est temps qu’elles s’y connectent à nouveau.
  
Le cycle de la Lune compte 28 jours, les lunes féminines également. Cela ne peut pas être un hasard. Un lien d’une belle puissance nous lie à la Lune, c’est une évidence. Mais nous l’avons perdu au fil des siècles.

Comme l’évoque l'auteure internationalement reconnue Miranda Gray dans son livre Lune rouge, les phases de la Lune sont symboliquement liées à celles du cycle féminin. 

Les phases lunaires et féminines 


Le premier quartier


Côté Lune


Après avoir disparu pendant la phase de la nouvelle lune, la Lune réapparaît tout doucement jusqu'au premier quartier. C'est l’équivalent de la sortie de l'hiver, de l'arrivée du printemps.


Côté cycle


Cette période succède au flux. Lors de cette phase, dite “de la jeune fille”, nous débordons d'énergie et nos idées sont claires : c'est le moment de poser des intentions, de faire des projets. C’est la période "mentale". 


La pleine lune

Côté lune


Son énergie est à son apogée. Cela correspond à l'été, une période stimulante et dynamisante.


Côté cycle


C’est l'ovulation. La période mère ou déesse durant laquelle la femme aime inconditionnellement, est encline à nourrir et soutenir les personnes autour d'elle. Nous sommes dans l'empathie. C'est la période "émotionnelle".


Le dernier quartier


Côté lune


La Lune décroît jusqu'au dernier quartier et avec elle l’énergie. Cela correspond à l'automne.


Côté cycle


C'est la phase de la femme mûre ou femme sauvage. La phase prémenstruelle, aussi redoutée par les hommes qu'incomprise par les femmes qui ne se reconnaissent plus elles-mêmes. Nous nous préparons à l'hiver, récoltons les fruits de ce que nous avons semé pendant ce mois. Nos idées sont moins claires, mais l'intuition et le contact à notre inconscient augmentent. Nos croyances et nos schémas peuvent être remis en question. Nous sommes invitées à plus d'introspection et d'intuition.
C'est la période de l'"inconscient".


 La nouvelle lune

Côté lune


La Lune disparaît totalement, c'est le moment de se reposer et de s'intérioriser comme la terre le fait en hiver.


Côté cycle


C'est la phase de la sorcière ou de la vieille femme. Le flux arrive enfin, clarifiant nos émotions. C'est une période de grande purification interne. Nous avons besoin de temps pour nous et de repos. Durant cette période, la femme est en contact direct avec son âme. Elle peut recevoir plus facilement des messages de guidance.
C'est la période "spirituelle".  



Chez les Amérindiens, les femmes qui avaient leurs flux se retrouvaient dans une tente à part et restaient à l'écart, partageant leur sagesse.


En lisant cela, quelque chose en nous se souvient de ce temps où les femmes étaient en lien avec la nature et la Lune. Nous y revenons.


Il arrive que les cycles des femmes coïncident parfaitement aux cycles lunaires, amplifiant ainsi les effets de ces quatre phases.

Quand la femme n'a plus de lune, elle est en adéquation totale avec les phases de la Lune. C'est la "femme mûre" ou "vieille femme" : plus en contact avec son âme et ses intuitions. Dans toutes les traditions, ces femmes étaient porteuses de connaissance et de sagesse et elles étaient respectées pour cela.


Il y a donc successivement quatre femmes en chacune d'entre nous.


Nous préférons les deux premières : la jeune fille et la mère, l'intellect et les émotions. Nos idées sont alors plus claires et notre comportement acceptable dans une société où notre humeur est invitée à rester linéaire.
Mieux nous comprendre et mieux nous connaître nous permet de mieux gérer notre vie, en évitant de lancer des projets ou de faire notre comptabilité lors de notre phase de pré-menstruelle et en prenant soin de nos besoins changeants tout au long de notre cycle. Nous pouvons ensuite mieux communiquer nos besoins à notre conjoint(e) ou notre entourage.


Les hommes semblent moins affectés par les cycles de la lune et plus influencés par le Soleil, qui reste constant, nous apportant ainsi un équilibre féminin/masculin.


Enfin, sachez que, homme ou femme, le féminin et le masculin demandent à être équilibrés en chacun d’entre nous. 

Je vais pour finir citer Arnaud Riou auteur, coach, formateur et conférencier : “J'ai longtemps essayé de comprendre les femmes et un jour j'ai compris que les femmes sont le changement. Ce jour-là ma vie avec ma compagne a changé."

Un exemple de rondes


L'exemple de rondes choisi concerne la période pré-menstruelle. Bien évidemment vous pouvez tapoter tout au long de votre cycle. 

Ronde 1 : “Même si je ne suis pas moi-même, je m'aime.”


Ronde 2 : Votre tête peut vous dire : “Je ne me reconnais pas, j'ai les nerfs à fleurs de peau. C'est normal je suis en dernier quartier, c'est l'automne en moi. Je suis invitée à m'intérioriser. Si je lutte contre moi-même pour être celle qu'on attend que je sois. Je me nie.
Et votre coeur peut répondre : “Et si je m'accueillais ? Derrière mes idées un peu chaotiques se cachent mes intuitions. Mon cerveau lâche la garde. D'habitude il fait un très bon travail de protection en me coupant de moi-même. Pendant quelques jours, j'ai accès à mon inconscient, aux croyances et aux schémas. Je peux demander de l'aide dans mes rêves. Tenir un journal de mes intuitions. Et m'ouvrir à la "sorcière" qui dort en moi.


 
Ronde 3 : “Je décide d'accueillir pleinement toutes mes facettes avec leur cadeaux et leurs pouvoirs.


Je vous invite à prendre conscience de la phase de votre cycle, afin de ressentir cette belle connexion et de vous mettre en accord avec la Lune et par-là même, avec votre énergie et l’énergie qui vous entoure.

Une question ? Envie de prendre rendez-vous ? C'est ici